Partagez | 
 

 Naissance d'une relation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chris Lucian
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 12/08/2013
Age : 28
Localisation : Devant mon PC

Feuille de personnage
Moi je connais du monde !:
Des petits plus sur moi !:

MessageSujet: Naissance d'une relation   Mer 2 Oct - 15:07

[suite du RP : Prise en flagrant délit ]

Il ne manquait rien au bonheur du jeune professeur à ce moment là. A son bras une superbe jeune fille dont il sentait l'attachement grandir de secondes en secondes, une sortie bienvenue pour pallier à son manque de divertissement récent, une liberté hors de son nouveau travail aliénant, et surtout des lèvres encore humides d'un baiser fougueux échangé sur le parvis de l'établissement. Pas un seul nuage n’obscurcissait ce ciel plein d'espoir et de rêveries. Mieux encore, il se sentait la force d'un titan pour dissuader n'importe quel quidam de venir noircir la moindre parcelle de cette toile de maitre en création. Car oui, nombreux pouvaient être les détracteurs.

A présent ils avaient pris place dans un petit bar au sud de la ville, un établissement sans grande prétention à l'ambiance très "taverne" avec de nombreuses boiseries et une spécialisation dans la bière. Alcool faible qui se mariait bien avec les discussions un peu éméchée sans pour autant enivré en moins d'une demi heure. Sans aucun problème pour faire rentrer cette jeune mineure grâce à sa tenue affriolante la vieillissant plus que de raison, le petit couple s'était posté sur une table un peu en retrait du centre et avait pris place l'un à coté de l'autre. Hors de question de se mettre en face et de ne pas profiter d'une intimité tactile. l'ambiance était plutôt tamisé avec un éclairage faible et le professeur en profitait pour que sa main libre caresse tendrement le dos de sa belle tandis que l'autre alternait entre sa pinte et la main vernis de Crystal. Il n'hésitait pas à la couvrir de quelques baisers mais sans jamais montrer le moindre signe d’excitation sexuelle explicite. Il se gardait par exemple de toucher sa cuisse ou les seins lors des effusions sentimentales dont il la couvrait.

Ne précipitons rien Chris. Ce n'est ni l'endroit, ni le moment et ce n'est surement pas à toi de la guider sur les chemins des plaisirs du corps en lui faisant sauter des étapes. Profite juste du moment et de tes sentiments grandissants.
...

Tu es si belle Crystal. Tu es comme un joyau brut qui n'attends que d'être poli. Pourtant, je n'oserai te toucher tant j'ai peur de to'ter la moindre parcelle déclat par mes mains fébriles.Je veux juste te garder près de moi et attendre que l'abrasion se fasse volontairement, tout doucement, à ton rythme...

Il était comme un enfant devant son cadeau de noël : trop impatient de le déballer mais en même temps émerveillé et désireux de profiter du charme du moment. Un sourire était figé sur son visage et ses yeux brillait de milles feux et on y lisait aisément les myriades d'histoires et tous ces sentiments qui se bousculait dans sa tête bien faite.
 
" Alors Crystal. Tu as souvent l'habitude de sortir? Le monde de la nuit t'attire?

Pour ma part je préfère ce genre d'ambiance un peu plus posé que les boites de nuits que je réserve pour les anniversaires ou les occasions spéciales."

Ponctuant ses phrases par quelques gorgées d'une bière assez gouteuse, il se montrait désireux d'en apprendre plus sur cette jeune fille dont il sentait qu'il tombait sous le charme sans possibilité de retour en arrière. Mais afin que la pente ne soit pas trop vertigineuse et ne devienne effrayante au point de ne plus pouvoir s'y risquer, il avançait doucement, la laissant maitre de la direction à prendre. Tel un léopard qu'on ne dois pas effrayer pour s'en approcher et le caresser sans risque de fuite ou de morsure, le dresseur montrait patte blanche. Son instinct félin pouvait d'ailleurs l'y aidé à appréhender plus facilement leur succeptibilité inhérente à l'animal et à l'adolescence.
Revenir en haut Aller en bas
Crystal K. Blake
avatar

Messages : 201
Date d'inscription : 10/08/2013
Age : 21
Localisation : Divergent Institute

Feuille de personnage
Moi je connais du monde !:
Des petits plus sur moi !:

MessageSujet: Re: Naissance d'une relation   Dim 6 Oct - 15:17


Naissance d'une relation
With Chris Lucian





Après un long baiser passionnel échangé une fois le portail de l'établissement passé. Chris m'avait tenu la main durant tous le trajet. Il avait choisi un bar tranquille au sud de la ville, loin des soirées ultra branchées auxquelles j'aimais assister. Mais je dois avouer que cet endroit me plaisait. Il n'y avait pas trop de monde, quelques vieux monsieur autour d'une table, des bières fraichement servie et jouant aux cartes, buvant de temps à autre leur boisson peu alcoolisé ou fumant un cigare. Le beau professeur n'avait pas eu de mal à me faire entrer, ma tenue de soirée, me vieillissant quelque peu, aidant. Certains posèrent leur regard sur moi, ils ne devaient pas avoir l'habitude de voir des demoiselles dans ce bar.

Nous étions installés, l'un à côté de l'autre, à une table reculé des autres, pour dire de s'isoler. La banquette était confortable, l'ambiance était sympathique, la luminosité n'était pas de forte intensité, on se sentait bien. Et encore mieux, quand on est bien accompagné comme je le suis, ce soir. L'une des mains du beau jeune homme, caressait mon dos et l'autre ma main. Par moment, il me déposait des baisers, sur la tempe, dans le cou, ou sur les lèvres. Rien pour me déplaire, dans tous les cas.

- Alors Crystal. Tu as souvent l'habitude de sortir? Le monde de la nuit t'attire?

Pour ma part je préfère ce genre d'ambiance un peu plus posé que les boites de nuits que je réserve pour les anniversaires ou les occasions spéciales.
Avait-il dit, entre deux gorgées de bière.

Je lui fis un sourire, mes yeux brillaient et pour une fois, il n'était pas animé par la colère ou par l'animal qui sommeillait en moi. Je fis mine d'étudier les lieux, je pris mon temps, le temps de le faire patienter et de faire attendre ma réponse. J'inspectais le bar, plusieurs alcools étaient présentés sur la carte, je me mordais la lèvre inférieure de l'intérieur, j'aurais bien pris un alcool fort, moi. Pas que je n'aime pas la bière, mais la bière sa fait tout de suite plus masculin. Enfin, ne râlons pas. Je n'ai même pas un verre devant moi. Oui, je suis pas majeure et alors ? Une idée me traverse l'esprit et un sourire plus franc se dessine sur mes lèvres. Je pivote la tête vers Chris.

- J'aime bien. C'est calme, sa change.. Dis-je d'un ton doux, tandis que ma main se saisit de son verre de bière, sans pour autant qu'il s'en rende compte. Et puis, c'est moins euphorique que les boites de nuit.. Non, franchement j'aime bien. Merci de m'avoir emmenée ici.

Je rapproche mon visage du sien, pour déposer un tendre baiser sur ses lèvres. Je prends fermement le verre de bière dans ma main, je sépare nos lèvres, je regarde Chris dans les yeux et lui adresse un clin d’œil, tendant le verre devant moi comme pour trinquer.

- A la tienne ! Dis-je avant de boire une gorgée de bière dans le verre du beau professeur.

_________________


Dernière édition par Crystal K. Blake le Sam 22 Fév - 15:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://lamaisondelanuit.forumactif.org/
Chris Lucian
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 12/08/2013
Age : 28
Localisation : Devant mon PC

Feuille de personnage
Moi je connais du monde !:
Des petits plus sur moi !:

MessageSujet: Re: Naissance d'une relation   Ven 11 Oct - 21:07

Toujours aussi mutine petite chipie.


Se pensa Chris alors qu'il voyait l'espièglerie de sa belle compagnie pour lui chaparder son verre.

Il ne cessait de la regarder avec intérêt. Elle était si belle et si vivante qu'elle le fascinait. Sa pureté, sa douceur, son espièglerie, sa malice, ... tout en elle lui plaisait et venait compléter ce tableau divin qui mène au chef d’œuvre.

Dépossédé de son verre, il éprouvait un double désir de gouter les lèvres de Crystal et d'en récolter les saveurs maltées qui les auréolaient à présent. Dans un mouvement très sensuel, il s'approcha d'elle et passa sa langue sur cette moustache de mousse avant de dévier sa course et de finir par partager les touches d'amertume avec la langue de son homologue durant de longues secondes. Il aimait l'embrasser et elle le lui rendait bien. Les étreintes étaient de plus en plus longues sans pour autant qu'un autre geste à connotation sexuelle ne vienne noircir le tableau ou ne trahisse des ambitions qui n'étaient pas explicitement partagées.

 
" Je dois te remercier car, grâce à toi, je retrouve le plaisir de sortir et tu me fais passer un excellent moment. J'en ai oublié toute ma fatigue et désire que ce moment ne se termine jamais. En modeste cadeau je t'offre ce verre entamé et vais m'en commander un autre."

L'ambiance était bonne enfant et le petit couple avait fini par se couper totalement de l'environnement extérieur jusqu'à ce que le professeur ne décide de reporter son regard dans la salle afin de passer sa seconde commande. A ce moment là il remarqua des regards indiscrets à l'une des tables adjacente peuplée de tous jeunes étudiants un peu trop éméchés. Ils se moquaient ouvertement des tourtereaux et certains alliaient des gestes obscènes à l'attention de Crystal pour signifier qu'elle était à leur gout.

L'enseignant n'eût pas le temps de les ignorer et de distraire sa belle avant qu'elle ne remarque le manège et ne les regarde à son tour. Ces derniers, galvanisés par ce retournement de situation, commencèrent à allier le geste à la parole.

" Mais c'est que t'es bonne toi. T'as pas l'air d'avoir froid aux yeux avec ta tenue."

" Mate le vieux pédof qu'elle se traine, ce dois être une pute."

" Il est trop moche pour se trouver une gonzesse, il doit payer pour ça."

L'alcool, la jalousie mal placée, la fierté adolescente, ... tout ce cocktail donnait un ensemble d'incivilité qui avait tôt fait de faire monter la moutarde au nez de Chris qui voulait alors agir pour protéger son interêt et celui de sa petite amie. Pourtant, il y avait un facteur qu'il ne valait surtout pas négliger...


En effet, les 2 protagonistes, avant d'être d'innocents tourtereaux, étaient des métamorphes dont la forme féline était un réel danger pour la population. Chris savait se maitriser, notamment lors de ce genre de querelle stérile dans laquelle le recours à  la violence était loin d'être nécessaire. par contre, il ignorait le degré de maîtrise de Crystal et se devait de parer à la catastrophe qui semblait se dessiner.

Les sens aiguisés du félin lui apprirent rapidement que l'adolescente dégageait une forte quantité de phéromones dont la concentration augmentait exponentiellement. Ce déluge d'activité hormonale présageait d'une catastrophe et les troubles fêtes ne cessait, eux aussi, d'amplifier leurs jurons, cherchant même parfois à prendre à parti pour lancer les hostilités.

Calme toi ma chérie. Il faut que tu te maitrîses. Il en va de mon travail, de la réputation de l'institut mais surtout de notre relation.

Sans perdre une seconde, Chris tourna le dos aux agresseurs et plongea son regard vers la jeune fille qu'il enserra entre ses mains pour qu'elle le fixe elle aussi. Lentement ses pupilles se fendirent verticalement et une teinte jaunâtre envahit l'iris devenu ovale. Il venait de changer ses yeux en félins afin de communiquer à la fois à la jeune femme et à son animal qui, selon toute supposition, devait le comprendre et dont la compatibilité semblait être avérée. Il espérait juste que ces 2 fractions pourraient répondre favorablement à sa demande.


" Surtout ne réagis pas à la provocation ! Ils n'attendent que ça... Je t'en prie Crystal, laisse moi gérer ça et ne laisse pas l'animal en toi émerger."

Il appuya sa demande avec un nouveau baiser un peu plus animal. Misant absolument tout sur cette confiance qu'elle lui accordait.
Revenir en haut Aller en bas
Crystal K. Blake
avatar

Messages : 201
Date d'inscription : 10/08/2013
Age : 21
Localisation : Divergent Institute

Feuille de personnage
Moi je connais du monde !:
Des petits plus sur moi !:

MessageSujet: Re: Naissance d'une relation   Mar 22 Oct - 17:47


Naissance d'une relation
With Chris Lucian



Un sourire malicieux et amusée sur les lèvres, je ne quitte pas des yeux le bel homme qui se trouve face à moi et que je peux qualifier de petit ami. Le verre de bière que je viens de lui dérober, ne semble pourtant pas le déranger, ses yeux bleus brillent et il m'attire à lui dans un geste doux et tendre. Sa langue récolte la mousse de bière que j'ai sur les lèvres, avant de venir s'amuser avec ma propre langue, durant de longues secondes.

- Je dois te remercier car, grâce à toi, je retrouve le plaisir de sortir et tu me fais passer un excellent moment. J'en ai oublié toute ma fatigue et désire que ce moment ne se termine jamais. En modeste cadeau je t'offre ce verre entamé et vais m'en commander un autre.

Un sourire se dessine sur mes lèvres, tandis que je le suis des yeux, tout en amenant délicatement le verre à mes lèvres. Je bois une autre gorgée de la boisson alcoolisé.

L'ambiance me plait, je me sens bien, comme entièrement coupée du monde extérieur, comme enfermée dans ma bulle, dans laquelle Chris s'y trouve, bien entendu. Je ne le quitte pas des yeux, mon regard affuté me permet de distinguer un semblant de panique, comme si il venait de se tendre à la vue de quelque chose. Il m'adresse cependant un sourire, mais ma tête pivote. Mon regard se pose alors, sur une table, à quelques mètres de celle à laquelle je me trouve.

Des murmures, des gestes.. Qui semblent m'être désigné. J'avale une nouvelle gorgée de la boisson que je tiens entre mes mains. Et je repose le verre sur la table, sans pour autant le lâcher de ma main droite. Des étudiants, pas très saint d'esprit, me regardent droits dans les yeux, ils se mettent à parler plus fort. Leurs paroles semblent résonner dans ma tête, comme si ils étaient là, à me les répéter encore et encore à mon oreille. " Mais c'est que t'es bonne toi. T'as pas l'air d'avoir froid aux yeux avec ta tenue. Mate le vieux pédof qu'elle se traine, ce dois être une pute. Il est trop moche pour se trouver une gonzesse, il doit payer pour ça." Je sens la colère monter en moi. Mes doigts se resserrent sur le verre que je tiens. Mon regard d'ambre vire à l'ocre, accompagné d'une lueur rouge étrange et plutôt inquiétante. Doucement mes pupilles deviennent deux fentes verticales. Un frisson me parcours la colonne vertébrale.. Je.. Chris m'agrippait les bras, ses yeux braqués dans les miens.. Ses yeux.. Jaunes et fendus verticalement, comme ceux des félins.  

- Surtout ne réagis pas à la provocation ! Ils n'attendent que ça... Je t'en prie Crystal, laisse moi gérer ça et ne laisse pas l'animal en toi émerger.

Un nouveau frisson parcours ma colonne vertébrale. Je lâche le verre et je ferme les poings, à m'en rentrer les ongles dans la peau. Mes phalanges blanchissent.  Mes paumes saignent. L'enseignant s'adresse à moi, mais il n'y a pas que l'humaine qui l'écoute, la léoparde aussi, son baiser plus animal que les précédents, me forcent à repousser ma colère. Je clos les paupières, me concentrant sur la bête intérieure pour essayer de la contrôler.

Des rires retentissent à mes oreilles. Mes paupières se lèvent d'un coup, mes yeux se braquent sur les étudiants, hilares. Contrôle toi Crystal, non d'un chien! Un nouveau frisson me parcours, je crains de ne pas y arriver. Je cherche de la force pour résister dans le regard de Chris, ses yeux sont toujours ceux de son animal. Il a raison, je ne dois pas répondre à la provocation, mais la tentation est trop grande, je suis obligée de faire quelque chose. Je plisse les yeux brièvement en direction de leur table. Si je ne peux les effrayer sous ma forme animale, autant leur rendre la pareille. Ils me mettent en colère ? Très bien.

La colère redescend d'un cran, mes pupilles redeviennent rondes mais les reflets de couleur rouge colorent toujours mes yeux ambres. Je regarde le beau professeur droit dans les yeux, avant d'afficher un sourire en coin, de me lever et de me diriger vers la table des étudiants. Démarche assurée et gracieuse. Une fois à leur hauteur, j'appuie mes deux paumes sur la table, me penchant légèrement en avant.

- Alors messieurs, que désirez-vous ?

Tous, on les yeux braqués sur moi, un sourire aguicheur sur mes lèvres rouges. J'allonge le bras, en direction d'un verre, que je fais glisser vers moi. Je l'attrape et en renifle l'odeur. Alcool fort, sans aucuns doutes.

- Boire, peut-être ? Poursuivis-je.
- T'embrasser poupée, c'est possible ?
- Ah.. Toi, on dirait que ta soif, un petit rafraichissemnt peut-être ?

D'un mouvement rapide, je balance le contenu du verre à la figure de l'étudiant qui viens d'oser parler. Il porte ses mains à son visage, se frottant furieusement les yeux et lâchant des grossièretés à mon égard.

- Oui, je comprends, sa pique les yeux, n'est ce pas mon grand ?

Un rire s'échappe d'entres mes lèvres. Je tourne les talons et laisse ces jeunes messieurs à leur table. Ils me lancent des jurons, mais j'en ai que faire. La colère est totalement redescendue. Je rejoins Chris à notre table et affiche une moue navrée, m'asseyant à ses côtés, tournant dos aux étudiants.

- Désolée.. Je n'ai pas pu m'en empêcher..

Je baisse les yeux tout de même, sincèrement désolée de ne pas l'avoir laissé faire.  Ma main cherche la sienne, pour entrelacer mes doigts aux siens. Je lève les yeux, pour croiser son regard. J'approche mon visage du sien, pour que mes lèvres rencontrent une nouvelle fois, les siennes.

_________________


Dernière édition par Crystal K. Blake le Sam 22 Fév - 15:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://lamaisondelanuit.forumactif.org/
Chris Lucian
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 12/08/2013
Age : 28
Localisation : Devant mon PC

Feuille de personnage
Moi je connais du monde !:
Des petits plus sur moi !:

MessageSujet: Re: Naissance d'une relation   Lun 28 Oct - 11:25

Chris ne pouvait qu'assister à la modulation de la colère de sa belle brune. Il insistait particulièrement sur le message animal par voie visuelle et la production de phéromones pour que la léoparde s'apaise, mais il ne pouvait en même temps être aussi insistant sur le coté humain qui était, à choisir, la moins pire des manifestation de violence. Par conséquent, dès lors qu'il vît que la lueur écarlate avait quitté la jeune femme, il la laissa évacuer son trop plein de la manière dont elle le souhaitait ... non sans une petite pensée érotique où il s'imaginait la même débauche d'énergie lors d'un moment intime.

 
La les gars, vous allez en chier. On ne peut pas dompter ce caractère de feu. Une leçon de politesse va vous être administré en bonne et due forme. Cette file est un volcan en ébullition qui ne craint absolument pas la confrontation et vous allez l'apprendre à vos dépends petits imbéciles. Vous êtes loin d'avoir le niveau pour vous approcher d'elle les néophytes.


Il savait que ce n'était clairement pas la méthode bourrine qui allait pouvoir mettre un terme au conflit, mais il ne pouvait non plus s'empêcher de se délecter du caractère de cette femme qu'il savait fort et droit. Il sentait qu'il pouvait lui accorder toute confiance et qu'elle était capable de se défendre seule sans qu'il n'ai peur de la perdre. Ainsi il resta tranquillement assis sur son séant, avec une pose victorieuse, tout en regardant la tornade faire son œuvre.
Son attitude avait garder quelque chose de félin : d'apparence très douce et frèle, elle était capable de mordre jusqu'au sang. Après une injonction particulièrement bien sentie, un verre vola et l'affront était vengé. Chris grimaçait volontairement pour mimer le fait d'éprouver de l'empathie envers  l'arroseur arrosé puis lacha un rire franc pour accentuer la honte qu'il se prenait. Comme sa belle ne se gênait pas pour répondre par la provocation, il n'avait aucune raison de rester sur la retenue.

Enfin, une fois le coup d'éclat mené, elle retourna aux cotés de son beau professeur et le gratifia d'excuses et de baiser. Lui ne refusa nullement cette marque d'affection, tranchant littéralement avec son comportement précédent mais qui illustrait bien le niveau de leur relation qui lui permettait de pouvoir maitriser une colère en si peu de temps, se sachant aimée. Cependant il rouvrit assez vite les yeux pour capter à nouveau le regard de sa dulcinée.



" Tout d'abord je te félicite. Non seulement c'est une très bonne chose que tu aies pu maitriser ta transformation, mais également pour ta répartie qui était juste géniale. Je vais vraiment par finir amoureux en moins d'une soirée devant tant de qualités."

Il prit une pause dans son discours pour lui délivrer une petite récompense sous forme d'un baiser passionné puis repris.

" Par contre, et je parle par expérience, rentrer dans leur jeu ne calmera pas les plus fortes ardeurs. Certes tu as réussi à calmer une bonne partie des suiveurs, mais les instigateurs ne vont pas te laisser le dernier mot car leur réputation est en jeu."

Pour joindre le geste à la parole, il lui suffit de montrer du doigts les jeunes agités qui recommençaient à faire monter la mayonnaise et à jouer les gros bras, menaçant cette fois une action physique.

" Toi par exemple ma chérie, si je t'avais simplement collé tu n'aurais jamais retenu mon conseil, ne m'aurais jamais accordé plus de confiance et surtout, tu n'aurait pas eu peur de moi et tu aurais continué à désobéir effrontement. Dans ce cas c'est pareil : leur rendre un affront et entrer dans leur jeu ne fait que leur donner de l'importance et signifie que tu relève leur "défi". A présent c'est l'escalade et ce sera à qui ira le plus dans la surenchère ... Alors cette fois tu dois me laisser gérer cela, a ma manière."

Comme une forme de punition, il se leva sans embrasser sa chère et tendre, le temps de s'occuper du sale boulot. Il prit tout de même une dernière gorgée pour reprendre haleine.

De la il se planta devant les ado en pleine effervescence dont les poings se serraient et qui hurlaient à Crystal de venir réparer ses conneries. L'enseignant leva simplement sa main en opposition pour les arrêter.


" Allez les jeunes. Il est temps d’arrêter de jouer les gros bras quand on en a pas les moyens. Le mieux est d'en rester là tant qu'il n'y a pas de blessés."

Il avait le regard extrèmement noir. Il avait cette focalisation emprunté à son animal qui lui donnait une aura très dangereuse et engendrait de la peur. Son aplomb était extraordinaire et ses membres ne tremblaient pas malgré la tension. Pour les jeunes il était vraiment très sûr de lui et capable du pire tandis que Crystal se doutait qu'il parvenait à obtenir cette attitude en mélant le coté humain et la pose de chasse des grands félins. C'était une des formes d'utilisation de l'animal sans nécessité de transformation.

Dès lors la plupart arrêtèrent leur mouvement et certains reculaient déjà. Seule un petit noyau dur de 2 personnes tentèrent de passer au delà de cette limite mais affichèrent une mine d'étonnement suivi d'un masque de peur intense au contact de cette main tendue.

Cette face de lait écrémée était due à une douleur assez violente au niveau du thorax car Chris avait plié les doigts rapidement et sorti très rapidement les griffes. les néophytes ne savait expliquer cette douleur simplement faite au moment de doigts apparemment normaux et de décomposèrent en imaginant toute sorte de magie et de talents cachés.

" Dernier avertissement les jeunes. On en reste là pour ce soir et chacun y trouvera son compte."

Sans même attendre une réponse de leur part, il leur tourna le dos et retourna s'assoir comme si de rien n'était, guettant leur réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Crystal K. Blake
avatar

Messages : 201
Date d'inscription : 10/08/2013
Age : 21
Localisation : Divergent Institute

Feuille de personnage
Moi je connais du monde !:
Des petits plus sur moi !:

MessageSujet: Re: Naissance d'une relation   Sam 9 Nov - 17:40


Naissance d'une relation
With Chris Lucian



- Tout d'abord je te félicite. Non seulement c'est une très bonne chose que tu aies pu maitriser ta transformation, mais également pour ta répartie qui était juste géniale. Je vais vraiment par finir amoureux en moins d'une soirée devant tant de qualités. Dit-il, se penchant vers moi pour m'offrir un nouveau baisé passionné.

- Par contre, et je parle par expérience, rentrer dans leur jeu ne calmera pas les plus fortes ardeurs. Certes tu as réussi à calmer une bonne partie des suiveurs, mais les instigateurs ne vont pas te laisser le dernier mot car leur réputation est en jeu. Reprit-il.

J'eu envie de protester. J'avais toujours le dernier mit, ils avaient beau avoir leur réputation en jeu, j'en avais plus que rien à faire ! A l'institut, je dis quelque chose, on m'écoute, on se tait et on baisse les yeux. Ils on qu'à faire pareil. Mais, comme ils ne sont pas de l'institut et qu'ils ne me connaissent pas, ils n'ont aucune conscience de ma réputation à Divergent et de la personne que je suis réellement. Donc, sur ce point, Chris à raison. Rentrer dans leur jeu ne les encourage qu'à poursuivre. Je lâche un petit soupir.

- Toi par exemple ma chérie, si je t'avais simplement collé tu n'aurais jamais retenu mon conseil, ne m'aurais jamais accordé plus de confiance et surtout, tu n'aurait pas eu peur de moi et tu aurais continué à désobéir effrontement. Dans ce cas c'est pareil : leur rendre un affront et entrer dans leur jeu ne fait que leur donner de l'importance et signifie que tu relève leur "défi". A présent c'est l'escalade et ce sera à qui ira le plus dans la surenchère ... Alors cette fois tu dois me laisser gérer cela, a ma manière.

Pour conclure son petit discourt, il se leva, sans même me regarder ni m'embrasser. Même pas un bisous ? Non, même pas. Pff. Parce que, j'ai désobéi, on me prive de baiser. C'est une bien drôle de manière de punir une élève ça, monsieur Lucian. J'eu envie de rire, mais je me retenais. On risquait de me prendre pour une folle sinon. Alors, je me contentais de l'observer faire, en attrapant mon verre pour en savourer la boisson.

- Allez les jeunes. Il est temps d’arrêter de jouer les gros bras quand on en a pas les moyens. Le mieux est d'en rester là tant qu'il n'y a pas de blessés. Entendis-je dire.

Je tendais l'oreille et rester aux aguets des moindres mouvement du beau professeur et du groupe d'étudiants en face de lui. Contrairement à Chris, les autres jeunes hommes semblaient très agités, très énervés et ne serait-ce qu'un peu nerveux. Je repérais sans mal, la posture de défense que Chris avait, il utilisait l'animal sans pour autant se métamorphoser. C'était une manière d'intimider l'adversaire, dans ce cas, en plus de les intimider, il devait leur foutre la frousse ! Cependant les étudiants, a part certains, rester là, en face du professeur, sûr d'eux.

Mais très vite, les visages des deux derniers étudiants, affichèrent un masque tout autre que le précédent. La peur se lisait sur leurs traits. Et un sourire se dessina sur mes lèvres. Bien joué chéri ! Il devait avoir utilisé un de ses talents caché de métamorphe. Il parla une dernière fois aux jeunes hommes, avant de tourner les talons et de me rejoindre, l'air de rien. Il prenait place à mes côtés, alors que mon regard ne quittait pas les deux jeunes gens. Qui après un instant d'hésitation, se dirigèrent vers la sortie.

Mon regard se déposa de nouveau dans celui du beau professeur. Je déposais mes lèvres sur les siennes avant de dire :

- Bien joué. J'ai cru qu'ils ne partiraient jamais. Dis-moi, comment as-tu fait ça ? Tu pourra m'apprendre ? Dis-je dans un sourire.

De ma main droite, j'attrapais la sienne pour entrelacer nos doigts.

- Et pourquoi n'ais-je pas eu droit à un baiser tout à l'heure ? Est-ce ta façon de me punir ?

Mon regard était insistant. Mais mon sourire toujours aussi radieux. Je me perdais à contempler ses beaux yeux bleus. Je détaillais chaque traits de son visage, comme fascinée. De ma main libre, je tendais un doigt pour le déposer délicatement sur ses traits et je m'amusais à les dessiner de mon index, en parcourant la peau de son visage.

J'avais rapproché nos visages l'un de l'autre, je pouvais sentir son souffle sur mon propre visage. J'avançais délicatement mes lèvres des siennes, comme pour l'embrasser. Et je restais dans cette position là, en continuant de caresser son visage de mon doigt.

_________________


Dernière édition par Crystal K. Blake le Sam 22 Fév - 15:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://lamaisondelanuit.forumactif.org/
Chris Lucian
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 12/08/2013
Age : 28
Localisation : Devant mon PC

Feuille de personnage
Moi je connais du monde !:
Des petits plus sur moi !:

MessageSujet: Re: Naissance d'une relation   Lun 18 Nov - 19:39

La belle brune ne cacha pas son contentement. Au lieu de montrer de la jalousie ou de la colère pour la petite remontrance, elle félicita son homme pour sa technique dissuasive donc elle n'arrivait pas à percer le secret. Bien sur elle savait que la finalité était qu'ils allaient pouvoir passer la suite de la soirée agréablement et que le calme leur bénéficiait à tous les deux, mais elle ne pouvait s’empêcher de tiquer sur la véhémence de l'action.

  
Tu as l'air très attacher à ce détail du baiser. Tu aurais aimé que je soit le blanc chevalier qui vienne sauver la princesse et puisse être ferme tout en sachant être extrêmement doux avec toi. Que tu sois la princesse capable de me faire passer de la furie au romantisme en une fraction de seconde ... et tu as raison. C'est bien ce que tu m'inspires ... Ce sont mes vieux réflexes de professeurs qui m'ont dictés d'être froid dès lors que je te donnait un enseignement. Mais nous allons rattraper cela au plus vite.



" La soirée nous appartient désormais et je vais pouvoir reprendre où nous en étions. Par la suite je t'apprendrai tout ce que je sais."



Mais contre toute attente, la mutine transforma l'affront en jeu. Elle donnait tous les signes précurseurs pour donner un baiser de récompense mais ne concrétisa pas le mouvement afin de marquer un temps punitif.



Alors comme ça on me met l'eau à la bouche en approchant tes superbes lèvres sans les lier aux miennes? On me laisse humer ce souffle si chaud qui m'évoque tant de passion sans que je ne puisse le mêler au mien? On me laisser uniquement voir cette magnifique peu sucrée et tendue au plaisir des yeux sans que je ne puisse m'y frotter? Ta méchanceté n'a donc aucune limite pour oser me torturer à ce point? Je sens que je vais à nouveau devoir imposer mon autorité.


Lui aussi aimait jouer avec sa nouvelle chérie. Ce petit conflit pour savoir qui était le plus sévère des 2 l'amusait. Il tenait à se montrer digne d’intérêt pour elle.
Sans avancer afin de ne pas sceller leurs lèvres, il repris la parole tout en faisant luire ses yeux, appelant ainsi l'instinct animal de Crystal et inférioriser son inhibition humaine.


" C'est bien une façon de te punir. Et par voie de conséquence tu ne devrais pas tant jouer de tes charmes pour me punir en retour. Non seulement car je ne céderai pas à cette pression simplement guidée par ton égo, mais également car je suis en position de force pour t'apprendre encore 2 ou 3 petites choses. Mais si tu ne l'apprends pas maintenant tu seras contrainte de venir en cours pour en avoir un aperçu."



Il brûlait d'un rare feu ardent. Il aimait cette fille et se consumait déjà pour elle. Il ne voulait pas être un gentil monsieur fade et simplement transis par l'amour, il voulait être l'homme de sa vie.

Il voulait lui prouver qu'il était capable de la protéger, de la raisonner, de lui apprendre des choses, d'apprendre d'elle, de lui donner tout ce dont elle avait besoin mais aussi lui refuser ce qu'elle veux pour toujours être indispensable. Il n'hésiterait pas une seule seconde à se brûler les ailes pour la protéger de tous les feux et pour toutes les occasions,n par seulement une fois.
Mais là, son sourire narquois illustrait bien qu'il était faussement accusateur et ne voulait pas accorder plus d'importance factice à un tel moment d'hésitation. Alors comme pour rompre le maléfice, il se jeta sur sa lèvre inférieure pour la mordre passionnément et sensuellement. Il y mettait autant de douceur que possible sans pour autant lâcher prise de ce morceau de chair appétant qui éveillait des envies en lui.
Taquin jusqu'au bout, il se livra au même exercice que précédemment en laissant ses canines pousser légèrement pour assurer une meilleure prise. Une manière de lui spoiler la manière dont il avait pu effrayer la bande de jeunes idiots. Le baiser s'éternisa et Chris intensifiait de plus en plus son coté animal en jouant sur la longueur de ses canines et la production de phéromones. Il tenait à ce que la jeune femme soit conquise sur tous les tableaux.

Enfin il décrocha de sa prise pour reprendre la parole.

" J'ai envie de te montrer une partie de l'animal qui est en moi. Qu'en dis tu?"


Sa phrase était volontairement ambiguë et possédait 2 interprétations. Il laissait à Crystal  le soin de choisir celle qui lui convenait le mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Crystal K. Blake
avatar

Messages : 201
Date d'inscription : 10/08/2013
Age : 21
Localisation : Divergent Institute

Feuille de personnage
Moi je connais du monde !:
Des petits plus sur moi !:

MessageSujet: Re: Naissance d'une relation   Mar 3 Déc - 8:50


Naissance d'une relation
With Chris Lucian



- La soirée nous appartient désormais et je vais pouvoir reprendre où nous en étions. Par la suite je t'apprendrai tout ce que je sais.
 
Mon sourire était toujours le même, ce petit jeu de "Qui résistera le plus longtemps ?" ou bien "Qui sera le plus sévère ?" commençait sérieusement à m'amuser. Je restais toujours dans la même position résistant à l'envie de lui donner un baiser. Je plaçais la paume de ma main droite derrière sa nuque et la paume de ma main gauche sur sa joue. Mon regard ambre rivé sur ses yeux bleus.
 
- C'est bien une façon de te punir. Et par voie de conséquence tu ne devrais pas tant jouer de tes charmes pour me punir en retour. Non seulement car je ne céderai pas à cette pression simplement guidée par ton égo, mais également car je suis en position de force pour t'apprendre encore 2 ou 3 petites choses. Mais si tu ne l'apprends pas maintenant tu seras contrainte de venir en cours pour en avoir un aperçu.
 
Mes yeux se mirent à briller. Mais je fis une petite moue de mécontentement quand il invoqua le fait que je devrais venir en cours si je ne l'apprenais pas maintenant. Alors comme ça, il me demandait de faire l'enfant sage et de le regarder et de l'écouter sans rien dire ni faire ? Très peu pour moi ! C'est seulement après cette réflexion que je remarquais la brillance de ses yeux et que je devinais que l'animal n'était pas très loin. Il avait cette capacité que je n'avais pas, je l'enviais pour ça. C'est pour cette raison que je voulais apprendre ce qu'il avait à m'apprendre pour pouvoir tirer profit de mon animal sans pour autant me métamorphoser.
 
Je voulu l'embrasser mais il me devança. Il s'attaquait à ma lèvre inférieure, en la mordillant sensuellement avec beaucoup de douceur et de passion à la fois. Ce qui pour le coup, ne me laissa pas indifférente. Je refermais ma prise autour de sa nuque, pour rapprocher un peu plus mon corps du sien. Je devinais alors qu'il faisait surgir l'animal, comme précédemment pour faire varier la longueur de ses canines. Je voulus sourire, mais je pressais un peu plus mes lèvres contre les siennes. Le baiser fut passionné, quand celui-ci prit fin, le bel homme, qui était, mon petit ami, reprit la parole.
 
- J'ai envie de te montrer une partie de l'animal qui est en moi. Qu'en dis tu?
 
Je desserrai mes doigts de sa nuque, mais ne le lâchait pas pour autant. Je relevais les yeux de ses lèvres, pour le regarder droit dans les yeux. Ce baiser échangé avait éveillé quelque chose en moi, j'avais senti tout l'amour qu'il me portait mais pas que.. Je ne serais descellé ce que c'était. Mais, moi aussi, l'animal semblait cohabiter avec l'humaine. Je devinais que mes pupilles s'étaient réduite en deux fentes et que la couleur de mes prunelles avaient virés à la couleur ocre, animé de leur reflet rouge habituel.
 
Cette proposition été très ambigüe, était-ce voulu ? Je me demandais ce qu'il entendait exactement par "te montrer une partie de l'animal qui est en moi". Je ne savais comment réagir et comment répondre, je baissais mes yeux. Je laissais glissais ma main gauche le long de son bras, et je guidais ma main droite, toujours sur sa joue, vers son torse.
 
- Sa dépends ce que tu as, à me montrer..Dis-je, en baissant volontairement la voix à la fin de ma phrase.
 
Je levais les yeux vers lui, révélant leurs éclats rouge sangs.

_________________


Dernière édition par Crystal K. Blake le Sam 22 Fév - 15:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://lamaisondelanuit.forumactif.org/
Chris Lucian
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 12/08/2013
Age : 28
Localisation : Devant mon PC

Feuille de personnage
Moi je connais du monde !:
Des petits plus sur moi !:

MessageSujet: Re: Naissance d'une relation   Mar 10 Déc - 23:30

Les bras descendent, le regard tombe également, la voix s'eteind dans un souffle. Tous les signes convergent vers un malaise. Cet ange est bien trop jeune pour être exposé de la sorte à mon humour cru et érodé par le temps. A quoi est-ce que je m'attendais...

Ses élans de provocations ne font pas d'elle une tête brulée qui se risquerai dans une entreprise dangereuse dont elle pourrait perdre les rennes et se bruler les ailes.


Le professeur se sentait un peu penaud de sa tirade humoristique qui ne pouvait faire rire que lui avec le recul. Lui qui appréciait par dessus tout cette innocence et la pureté de cette belle lycéenne avait présumé de ses forces et n'avait pu s’empêcher d'évoquer une ambiguïté malvenue. Aussi il se jura de ne plus se livrer à ce genre de recours pour tester la jeune femme et s'engouffra sans une once d'hésitation dans le second sens convenu.



" Ce même animal qui est capable d'enserrer tes lèvres avec fouge et mettre en déroute un groupe d'ennemi. Ce fameux smilodon disparu depuis des millénaires et qui habite en moi. Ce mi-démon, mi-ange gardien que je dois t'apprendre à maitriser. Celui qui fais de moi un prof de cet institut."

Il lui addressa un sourire complice afin de bien montrer qu'il ne tenait pas à entacher la confiance qu'elle lui accordait. Et tandis que sa main droite cherchait à entremêler amoureusement ses doigts avec ceux de sa mie, sa main gauche s'éleva pour se mettre entre les 2 visages. Il lui présenta ses ongles dont la longueur variait sensiblement à sa guise. Afin de donner plus de poids à sa démonstration, il ouvrit également la bouche et ses canines s'allongeaient et raccourcissaient au  même rythme que ses pupilles se fendaient ou s'arrondissaient. Ces micro transformations n'étaient pas flagrantes mais pourtant, la jeune femme pouvait aisément ressentir les vagues de férocité animale s'exprimer et faire écho aux siennes, au point qu'elle en ressente un léger malêtre.

Lui le savait et ne tarda pas à arrêter, secouant volontiers la tête pour rompre l'exercice qui demeurait éprouvant même pour lui.

" D'expérience, je sais que ces subites variations t'ont impactées sans que tu saches quelle émotion majoritaire s'en dégageait. C'est normal et c'est ce qui qualifie l'instinct animal. Il est à la fois unique et multiple. Il exprime plusieurs choses en une fois et l'esprit humain l'interprète plus ou moins directement selon sa propre analyse.

Pour clarifier, une personne en colère va ressentir de l’agressivité en retour alors qu'une personne déprimée va y sentir une énergie nouvelle. Dans tous les cas c'est la puissance de l'aura qui amplifiera l'émotion ressentie. Voila la première chose que tu peux apprendre à maitriser pour ne pas avoir à te transformer. Tous les petits gadgets physiques ne sont que des détails qui ne servent que rarement."


Il lui faisait la démonstration de la ruse qi lui avait permis de se montrer imposant face aux agresseurs sans avoir à se dévoiler. pour lui il s'agissait d'un atout majeur pour les animorphes que de pouvoir jouer de leur animal pour se préserver d'une transformation totale et d'une mise au ban de la société.

" Je te propose d'aller en extérieur afin que j'évoque plus en détail le moyen de parvenir à ce genre d'effet."

Chris agissait comme un professeur d'une part mais sa gestuelle restait celle d'un amoureux transit. Il se voulait protecteur et pédagogue mais ne tenait absolument pas à remettre de la distance entre elle et lui tant il sentait que leurs coeurs étaient à l'unisson. Il sentait une myriade de sentiments qui s'exprimaient pour elle. Il voulait tout partager avec elle, quite à se qu'elle devienne sa future prison sentimentale. Il voulait braver l'interdit et n'écouter que son amour naissant qu'il savait implacable et durable.

Crystal. je ne sais pas si tu imagine a quel point je suis content de t'avoir rencontré. Certes les choses vont vite entre nous mais je sens qu'il ne s'agis ni d'une erreur, ni d'un caprice. J'ai toujours eu tendance à minorer ce genre d'effusions passionnelles mais là, même nos animaux intérieurs se complêtes si bien qu'il ne peux en être autrement. J'ai envie de te couvrir de je t'aime et de tout vivre pour toi. Je te veux dans ma vie.

Comme pour clore ce monologue intérieur, l'enseignant ferma les yeux et l’étreignit aussi fort que possible avant de lui adresser un nouveau baiser passionné. Ses lèvres fusionnèrent avec les siennes sans daigner s'en découler d'un millimètre, comme soudées par un arc électrique. Il espérait faire passer toutes ses pensées par cette longue embrassade.
Revenir en haut Aller en bas
Crystal K. Blake
avatar

Messages : 201
Date d'inscription : 10/08/2013
Age : 21
Localisation : Divergent Institute

Feuille de personnage
Moi je connais du monde !:
Des petits plus sur moi !:

MessageSujet: Re: Naissance d'une relation   Mer 18 Déc - 18:30


Naissance d'une relation
With Chris Lucian



- Ce même animal qui est capable d'enserrer tes lèvres avec fouge et mettre en déroute un groupe d'ennemi. Ce fameux smilodon disparu depuis des millénaires et qui habite en moi. Ce mi-démon, mi-ange gardien que je dois t'apprendre à maitriser. Celui qui fais de moi un prof de cet institut.

Il eut un sourire complice à mon égard et je le lui rendais. La main du beau professeur chercha la mienne, pour que nos doigts s'entrelacent de nouveau. J'eu envie de me pencher sur lui, pour lui offrir un doux baiser, mais son autre main s'interposa entre nos deux visages. La taille de ses ongles varia sensiblement, je fus surprise de voir comment il s'y prenait. mais le plus impressionnant fut surement quand il entrouvrit la bouche pour faire varier la taille de ses canines, en même temps que ses pupilles se fendaient ou s'arrondissaient. Pendant un instant, je devinais une autre aura, la même mais plus féroce, tirant plus vers l'aura d'un félin  que d'un humain.

Je mis peu de temps à comprendre que cette sensation qui allait titiller la féline en moi, venait de Chris. Oui, en effet, qui dit changement de forme, même si là, sa n'en est pas vraiment une, dit changement de sensation et d'aura. Ce système d'utiliser ses talents de métamorphe sans se transformer, ne faisait que réveiller la léoparde en moi et m'emplissait d'énergie, j'eu soudain envie de me défouler les pattes et de courir jusqu'à ce que la fatigue me vienne.

- D'expérience, je sais que ces subites variations t'ont impactées sans que tu saches quelle émotion majoritaire s'en dégageait. C'est normal et c'est ce qui qualifie l'instinct animal. Il est à la fois unique et multiple. Il exprime plusieurs choses en une fois et l'esprit humain l'interprète plus ou moins directement selon sa propre analyse.

Pour clarifier, une personne en colère va ressentir de l’agressivité en retour alors qu'une personne déprimée va y sentir une énergie nouvelle. Dans tous les cas c'est la puissance de l'aura qui amplifiera l'émotion ressentie. Voila la première chose que tu peux apprendre à maitriser pour ne pas avoir à te transformer. Tous les petits gadgets physiques ne sont que des détails qui ne servent que rarement


J'hochais la tête, comprenant ce qu'il voulait dire. J'avais devant moi, le professeur en la matière, il ne pouvait pas avoir tord, ni se tromper et j'avais plutôt intérêt à être bonne élève si je voulais apprendre vite. Et puis, faire des cours en dehors des cours c'est toujours mieux que de faire un cours dans une salle de classe, face à un prof qui blablate pendant des heures et des heures. Rien que cette pensée me donne envie de soupirer. Bien entendu, je m'en abstient. Chris pourrait prendre mal ce soupir et penser que je me fiche pas mal de ce qu'il me dit. Hors, c'est faux ! Je m'en fiche pas du tout, mais alors pas du tout ! Et pour une fois que le blabla d'un prof m'intéresse !

- Je te propose d'aller en extérieur afin que j'évoque plus en détail le moyen de parvenir à ce genre d'effet.

J'acquiesçais et voulu me redresser pour me diriger vers la sortie mais son étreinte fut plus forte et il plongeait vers moi pour déposer ses lèvres sur les miennes. Nos lèvres fusionnèrent durant ce baiser passionné. Mon cœur s'emballait, battant plus vite, j'avais l'impression qu'il allait sortir de ma poitrine tellement il battait fort. Puis se fut mon sang que j'entendis battre à mes tympans. Je ne sais comment il s'y prenait, mais j'avais comme l'impression qu'il voulait me faire comprendre quelque chose.. Qu'il voulait me faire comprendre son amour. Je ressentais absolument tous l'amour qu'il me portait dans un seul baiser.

Quand nos lèvres se séparèrent, de quelques centimètres seulement, mon cœur battait à tout rompre et un nouvel éclat de rouge traversa mes prunelles, trahissant ma passion et mon amour grandissant.  Je levais mes yeux vers les siens, ne quittant pas son regard amour. Un petit sourire se dessina sur mes lèvres. Je me mordais la lèvre inférieure et me dégageais délicatement de son étreinte pour me lever, le tirant par la main, je l'entrainais vers la sortie.

Une fois dehors, la fraicheur de la nuit me fit frissonner. Je me blottissais un peu plus contre le beau professeur, gardant mes doigts entrelacés aux siens. Puis, une question vint me brûlait la langue. Je ne pu m'empêcher de faire la curieuse, pour chercher à comprendre.

- Avant tout.. Je voulais savoir.. Enfin.. Il m'a semblé qu'il y avait une ambiguïté dans tes paroles tout alors.. Je me trompe ? Dis-je, sur un ton léger.

_________________


Dernière édition par Crystal K. Blake le Sam 22 Fév - 15:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://lamaisondelanuit.forumactif.org/
Chris Lucian
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 12/08/2013
Age : 28
Localisation : Devant mon PC

Feuille de personnage
Moi je connais du monde !:
Des petits plus sur moi !:

MessageSujet: Re: Naissance d'une relation   Dim 5 Jan - 16:59

Chaque contact de la belle Crystal emplissait le jeune homme de joie. A chaque moment il cherchait à augmenter le nombre de centimètres carrés qui pouvait jouir de la douceur de cette peau si proche. Tout se passait à merveille et les tourtereaux quittèrent le bar en restant collés comme des moules à leur rocher. Pourtant la magnifique plante posa une question qui laissait entendre qu'elle avait saisi la malencontreuse ambiguïté de Chris. Il dût alors s'en justifier.



" Non ma chérie, tu ne dois pas prendre en considération ce double sens, à prendre au second degré, qui ne peux naitre que d'un esprit perverti. Je ne tiens pas à ce que je t'initie à ce genre de pratique pas très glorieuse et qui alourdit malheureusement une conversation."

Il lui jeta un regard terriblement amoureux et sincère et lui offrit son plus beau sourire d'excuse.


" Je suis parfois un peu bête, c'est mon défaut. Je suis désolé."

Une leçon d'humilité ne pouvait pas lui faire de mal. Lui qui était largement trop confiant en ses capacités était en train de se rendre compte qu'il n'était pas exempt de défauts, en particulier celui d'avoir perdu son innocence de jeunesse et de ne pas avoir su avoir la décence de faire abstraction de cet humour inapproprié.


Je dois me reprendre. Je suis un professeur et suis censé être capable de pédagogie et de vulgarisation de situation. Il faut que je fasse tout pour préserver cette relatino naissante à laquelle je tiens.

Pour faire oublier cette amorce de malentendu, il l'entraina un peu plus loin dans un parc légèrement arboré dans lequel ni la lune ni les étoiles et ni les éclairages artificiels n'arrivait à se frayer un chemin conséquent. Il progressait donc dans cette nuit quasi noire en utilisant ses capacités félines pour capter le peu de lumière qui perçait à travers la canopée. Plus ils avançaient et plus les yeux de smilodon de Chris se fendait. Comme il tenait sa belle par la main, il l'obligeait presque à utiliser cette même capacité sans se transformer.


" Crystal, tu dois chercher à voir et uniquement ça. Le secret pour éviter la transformation complète est de réussir à avouer "humainement et surtout consciemment" ne pas pouvoir être nyctalope et de se laisser guider par son instinct animal qui va directement prendre la relève. Ainsi la conscience t'obligera à rester humaine tout en abandonnant un seul sens à ta bête intérieure."

Afin de joindre le geste à la parole, il lui lacha la main et s'enfonça sur plusieurs mètres dans le petit bois qui se densifiait légèrement. afin de semer sa belle sur quelques mètres.

" Trouve moi et je te récompenserai d'un tendre baiser mon ange."


Avec sa voix comme seul indice, il s’arrêta, immobile, afin que seule la vue lui permette d'obtenir la précieuse récompense.
Revenir en haut Aller en bas
Crystal K. Blake
avatar

Messages : 201
Date d'inscription : 10/08/2013
Age : 21
Localisation : Divergent Institute

Feuille de personnage
Moi je connais du monde !:
Des petits plus sur moi !:

MessageSujet: Re: Naissance d'une relation   Dim 5 Jan - 18:39


Naissance d'une relation
With Chris Lucian



- Non ma chérie, tu ne dois pas prendre en considération ce double sens, à prendre au second degré, qui ne peux naitre que d'un esprit perverti. Je ne tiens pas à ce que je t'initie à ce genre de pratique pas très glorieuse et qui alourdit malheureusement une conversation.
Me dit-il, me lançant un regard qui fit battre des ailes les papillons dans mon ventre, avant d'ajouter : Je suis parfois un peu bête, c'est mon défaut. Je suis désolé.

Le beau professeur affichait un magnifique sourire, sans doutes pour manifester ses excuses. Je lui rendais un sourire en coin en retour, ne le quittant pas des yeux et ajoutant tout de même :

- Tu ne t'en sortira pas comme ça.

J'avais dis ça avec certitude, c'était clair il ne serait pas excusé avant qu'il ne m'explique le véritable sens de cette ambiguïté. Je ne suis pas n'importe qui, je suis Crystal Kenzie Blake et j'exige des explications. Toujours. Et ça, il devra se le rentrer dans le crâne. Enfin, peu importe, je laissais tomber cette idée pour le moment alors qu'il m'entrainait vers un parc, très peu éclairé. Je me laissais guider aveuglément par Chris, cherchant des yeux la lumière de la lune ou bien encore des étoiles, je percevais que très peu les lumières des lampadaires qui bordaient les rues, un peu plus loin. Mais comment faisait-il pour y voir quelque chose ? Au même instant, j'avais tourné la tête dans sa direction, un tremblement me parcourant la colonne vertébrale. Il utilisait son animal. Mais bien sur ! Ils ont la vision nocturne eux ! Du moins les félins.

Je le suivais, cependant incapable d'y voir quelque chose. De nouveau tremblement me parcourait à chaque nouvelle tentative d'utiliser la vision de la léoparde plutôt que la mienne.

- Crystal, tu dois chercher à voir et uniquement ça. Le secret pour éviter la transformation complète est de réussir à avouer "humainement et surtout consciemment" ne pas pouvoir être nyctalope et de se laisser guider par son instinct animal qui va directement prendre la relève. Ainsi la conscience t'obligera à rester humaine tout en abandonnant un seul sens à ta bête intérieure.

Sur ces mots, il lâcha ma main.

- Chris, attends..! Dis-je, limite désespérée.
- Trouve moi et je te récompenserai d'un tendre baiser mon ange. L'entendis-je dire.

Je croisais les bras sur ma poitrine, ne voyant strictement rien dans la pénombre. Je soupirais.

- Pff, très drôle.. Marmonnais-je entre mes dents.

Alors me voilà dans le noir, sans attache qui que ce soit et je suis censée retrouver Chris dans cet endroit sans lumière pour mériter un baiser ? Et depuis quand j'obéis moi ? Depuis quand je fais ce que l'on me demande ? Depuis que c'est Chris.. Bah ouai forcément.. Non mais c'est pas vrai ça et où est passé la Crystal froide que tous le monde craint à l'institut ? Bah elle a disparut, bien évidemment ! Parce que la Crystal, elle en a d'yeux que pour son beau professeur ! Et qu'est ce qu'elle ferait pas pour avoir un doux et tendre baiser, hein ? Raah, pathétique !

Je commençais à m'énerver tout en cherchant une autre solution, que mes yeux de féline, pour y voir quelque chose. Oh mais je sais ! Mon portable. J'attrapais mon téléphone dans la poche de mon jean et je déverrouillais l'écran. QUOI ? Plus de batterie ? Non mais c'est pas vrai ! Le monde s'acharne sur moi ou quoi ? Ok. Ok. Respire calmement. Voilà c'est ça.

Des tremblements me parcourent de nouveau la colonne vertébrale. Je me concentre sur ma vision uniquement, tout en acceptant ma forme humaine, j'oubliais ma capacité à me métamorphoser et je pensais à retrouver Chris et a enfin voir quelque chose dans ce noir complet. Des tremblements me secouèrent de la tête aux pieds. La féline voulait sortir de son enveloppe humaine, je tentais d'y résister mais ce fut plus fort que moi, car j'aimais m'abandonner à cet être qui faisait partie de moi désormais.

Je sentais le froid sous mes pattes, le tapis de feuilles qui recouvraient le sol me chatouillait les coussinets. J'entendais le moindre son, je sentais la moindre odeur. Et enfin, j'y voyais quelque chose. Je trottinais en direction de Chris, je le reconnaissais à l'odeur et aux traces de pas qu'il avait laissé au sol. Je le retrouvais quelques foulées plus loin. Je savais que je n'avais pas fait ce qu'il fallait, je ne pouvais pas en être fière, mais je gardais ma forme animale et m'asseyais face à lui, enroulant ma queue de velours autour de mes pattes.

_________________


Dernière édition par Crystal K. Blake le Sam 22 Fév - 15:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://lamaisondelanuit.forumactif.org/
Chris Lucian
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 12/08/2013
Age : 28
Localisation : Devant mon PC

Feuille de personnage
Moi je connais du monde !:
Des petits plus sur moi !:

MessageSujet: Re: Naissance d'une relation   Ven 10 Jan - 15:12

Les pupilles en agate, il scrutait les moindres mouvements de sa belle tout en admirant cette ombre dont les courbes le faisaient chavirer.

Tu es magnifique Crystal. Je ne peux soustraire mon regard. Tu es hypnotisante malgré le peu de visibilité. Tu es envoutante, tu glisses telle des flammes noires dansant dans un brasier. Ton langage corporel est un tel délice que je sais que tu es la drogue dont j'ai absolument besoin. Je suis amoureux et j'aime ça.

Mais alors qu'il se délectait du spectacle tout en se léchant les babilles fantômes, l'adolescente entama une transformation afin de trouver son chemin. Chris en été un peu déçu mais pas défaitiste pour autant.

Dommage ma chérie, tu t'es transformé totalement à cause de la panique qui t'a gagnée, mais c'est normal pour une première fois, d'autant que l'expérience est brutale. On ne fait que commencer mon cœur.

Alors qu'elle s'approcha à pas feutrés pour signifier sa honte de ne pas avoir réussi, le beau brun se permis de ronronner en modifiant la structure de sa trachée et de ses cordes vocales. Il la caressait avec douceur et laissait pousser ses vibrisses afin d'humer toutes les phéromones qu'elle pouvait dégager.

Même son musc animal est d'une telle douceur que je succombe totalement. Il m'est impossible de lui resister c'est peine perdu. J'ai juste envie de me blottir contre elle et de m'endormir en son sein. Je veux fusionner avec elle. Je veux qu'elle devienne une part de moi.

Mais il ne pouvait lui aussi se laisser totalement aller à ses instincs animaliers à cause de la proximité de la ville et de personnes. Il continuait à scruter les environs de ses appendices visuels fendus pour s'assurer que personne n'allait troubler leur quiétude. Ainsi rassuré il approcha son visage du museau de la belle pour lui adresser un sourire espiègle.


" Dommage. Tu as paniqué et tu t'es laissé guider par ton animal sans opposer de résistance. Mais c'est normal de ne pas être capable de juger de la quantité d'énergie animale à laisser filtrer et de bien la canaliser. J'ai donc envie de te récompenser d'un baiser mais tu n'as plus de bouche petit cœur."

Toujours cette carotte mise en avant pour l'inciter à redevenir humaine et retenter l'expérience avec de nouveaux conseils. Mais alors qu'il se lovait dans son regard, ses moustaches se mirent à vibrer et il ne put réprimer un grognement. Il se recula alors brutalement et se remis debout.

" Ils sont revenus ... et ils nous cherchent ... merde.

Crystal ma chérie, soit tu peux te transformer très vite en retour, soit tu dois te cacher pour le faire, en espérant qu'ils ne nous trouverons pas."

Malheureusement, un badaud leur indiqua avoir vu le jeune couple atypique prendre la direction du bois et ils se rapprochaient avec leurs torches allumée, proferant des insanités telles que "on va les surprendre pendant qu'ils baisent" ou "on va lui faire sauter les dents et lui enfoncer nos battes dans le cul."
Revenir en haut Aller en bas
Crystal K. Blake
avatar

Messages : 201
Date d'inscription : 10/08/2013
Age : 21
Localisation : Divergent Institute

Feuille de personnage
Moi je connais du monde !:
Des petits plus sur moi !:

MessageSujet: Re: Naissance d'une relation   Dim 12 Jan - 12:28


Naissance d'une relation
With Chris Lucian



Le beau brun, émit un son drôlement étrange pour un humain, mais beaucoup moins étrange à l'oreille de la féline. Un ronronnement. Je me demandais comment il était parvenu à émir ce son tout en gardant son apparence humaine, moi même étant incapable de quoi que ce soit d'animal en étant humaine. Quoi que, il y a bien deux trois choses que j'arrive à faire. Me servir de mon instinct par exemple, deviner l'animal que cache un humain en me servant des sens de la léoparde mais rien d'autre..

- Dommage. Tu as paniqué et tu t'es laissé guider par ton animal sans opposer de résistance. Mais c'est normal de ne pas être capable de juger de la quantité d'énergie animale à laisser filtrer et de bien la canaliser. J'ai donc envie de te récompenser d'un baiser mais tu n'as plus de bouche petit cœur. Dit-il, en me gratifiant d'une caresse.

Un ronronnement m'échappait. J’eus envie de sourire, ce qui se traduisait en un nouveau ronron. Je fermais les yeux, me concentrant sur les bruits alentours et profitant de cet instant. Je me concentrais sur l'humaine que j'étais, pour pouvoir me transformer et profiter d'un tendre baiser. Mais des bruits de pas et de paroles, m’inquiétèrent. Quelqu'un, même plusieurs personnes approchaient. J'humais l'air. Chris émit un grognement, ce qui me surpris et je fis quelques pas en arrière.  Prête, malgré moi à me défendre. Sauf que ce n'était pas le beau professeur la menace.

- Ils sont revenus ... et ils nous cherchent ... merde.

Crystal ma chérie, soit tu peux te transformer très vite en retour, soit tu dois te cacher pour le faire, en espérant qu'ils ne nous trouverons pas.


Je feulais, rien quand les entendants parler. Je n'avais qu'une envie, les faire déguerpir et pour de bon. C'est à cet instant qu'une idée me traversa l'esprit. Je suivais Chris, à travers le parc, où la végétation devenait plus dense. J'oubliais que j'étais léopard, je me concentrais sur ma forme humaine et en un rien de temps, je retrouvais mes jambes, mes bras, ma longue chevelure brune et mes yeux ambres où les reflets rouges étaient agité comme des flammes. Je ne voyais pas grand chose, j'agrippais la main de Chris, avant de ne plus le voir.

- Attends. Lui dis-je. J'ai une idée, mais j'ai besoin de ta confiance.. Tu peux me faire confiance ?

Je cherchais son regard dans l'obscurité, consciente que lui me distinguais parfaitement. C'était le moment de refaire une tentative. Je voulais entendre, sentir et voir comme un léopard. Mais j'essayais de me convaincre que je n'en étais pas un, que j'étais humaine. Qu'une humaine. Je n'ai pas d'autres capacité d'entendre, de sentir et de voir comme les félins. Je ne sais faire que ça. J'essayais de me convaincre, en fermant les yeux.

Puis, un peu après, des bruissements de feuilles, m'indiquaient que des gens marchaient, sur ma gauche, a quelques pas de là, ils bavardaient. J'ouvris les yeux et lâchait la main de Chris, surprise. Je voyais net comme en plein jour, ou presque. J'avais réussi. Et en plus de ça, ma vue était aussi précise que celle de mon léopard. Des frissons ne tardèrent, cependant, pas à me parcourir.

Je rompais l'espace entre moi et le beau professeur, en plaçant mes deux mains sur ses joues. Rivant mes prunelles de chat dans les siennes.

- Ils approchent.. Ils sont tout prêts. Fais moi confiance, d'accord ? Dis-je à voix basse.

Il me fallait sa confiance et son accord pour ce que je m’apprêtais à faire. J'avais besoin de lui pour ne pas succomber aux pensées, aux instincts de chasseuse et de tueuse, de la léoparde.  

_________________


Dernière édition par Crystal K. Blake le Sam 22 Fév - 15:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://lamaisondelanuit.forumactif.org/
Chris Lucian
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 12/08/2013
Age : 28
Localisation : Devant mon PC

Feuille de personnage
Moi je connais du monde !:
Des petits plus sur moi !:

MessageSujet: Re: Naissance d'une relation   Jeu 23 Jan - 18:25

L'enseignant ne cessait de chercher une stratégie pour dénouer la situation de manière la plus transparente possible. Il ne voulait ni que ça se termine en bain de sang, ni que sa situation avec une élève soit découverte, ni faire de tort à l'institut en accompagnant une "rebelle" à ses sorties nocturnes.

Il se creusait la tête tant et plus qu'il ne remarqua pas les efforts consentis par sa belle léoparde pour reprendre forme humaine. Elle recouvrît assez vite ses courbes voluptueuses, sa fine peau blanche, sa fragilité apparente et ce visage d'ange qui le faisait fondre. A peine il la remarqua à nouveau qu'il en retomba amoureux, tout en éprouvant un certain soulagement à la voir sous ces traits là pour ne pas faire accuser l'institut de "lâcher" ses animaux sans surveillance.


" Super ma chérie. Je suis vraiment content que tu aies pu retrouver cette forme si vite. Tu as bien gagné ton futur gros bisou."

Pourtant il était évident qu'elle avait gardé une certaine animalité dans ce corps de femme fatale. Il la décela aisément en voyant ses yeux luminescents ainsi que son attitude farouche. Le fait qu'elle l'entraine directement vers la végétation plus dense ne fît que confirmer cela. 

Et bien ! On peux dire que tu apprends vite Crystal. Malgré l'urgence tu es parvenue à canaliser ta bête intérieure avec brio. Finalement c'est peut-être dans le danger que tu révèles le mieux ton potentiel. Tu ne cesseras jamais de m'étonner ... mais nous avons d'autres chats à fouetter en ce moment.

Le jeune homme était passablement énervé que des troubles-fêtes s'interposent entre lui et son amour naissant mais il se devait de garder la tête froide afin de pérenniser leur relation et la voir fructifier par la suite. Il se recentra alors assez vite sur une éventuelle issue tout en se laissant entrainer vers la dense végétation.

Mais alors que son cerveau bouillonnait, la jeune femme demanda un surcroit de confiance pour résoudre le problème. Etonné par cette demande soudaine il sonda son regard perçant auréolé de rouge pour tenter de la percer à jour.

Tu sembles avoir une idée mais tu ne veux pas m'en faire part ? Pourquoi me demandes-tu une confiance aveugle alors que je suis le plus à même de contrôler mon pouvoir? J'ai peur que tu ne veuilles tenter quelque chose que tu sais que je n'approuve pas et que c'est cette raison qui te pousse à taire ton plan ... Mais d'un autre coté nous tentons d'établir une réelle relation de confiance pour que notre amour soit toujours d'une sincérité transparente... Je suis partagé entre mon devoir d'adulte et mon souhait de te montrer mon soutien indéfectible.

Le combat interne que Chris menait se lisait par l'oscillation de ses pupilles fendues tandis que Crystal affichait une certitude à toute épreuve avec une pointe de supplication dans ce regard. Lui ne pouvait que fondre devant tant de charme, de douceur et de fermeté mélée et se résout à lui donner sa réponse argumentée.

" Je ne sais ce que tu prévois de faire mais j'ai envie de te prouver que je crois en toi. J'espère simplement que tu es sure de ce que tu fais car je vais te suivre sans condition et sans chercher à t'aider."

Il s'approcha d'elle, la gratifiant d'un intense baiser afin de sceller leur accord, comme pour lui donner toutes les responsabilités.
Revenir en haut Aller en bas
Crystal K. Blake
avatar

Messages : 201
Date d'inscription : 10/08/2013
Age : 21
Localisation : Divergent Institute

Feuille de personnage
Moi je connais du monde !:
Des petits plus sur moi !:

MessageSujet: Re: Naissance d'une relation   Mer 19 Fév - 16:38


Naissance d'une relation
With Chris Lucian



Le beau brun semblait menait un combat intérieur. Et il avait l'air en pleine réflexion. Il hésitait surement à me faire entièrement confiance, certes une relation amoureuse naissait mais je restais une élève de l'institue et lui un professeur et il rare pour un prof de faire entièrement confiance à son élève. Mes prunelles fixaient les siennes, tandis que je me concentrais sur les odeurs et les bruits qui approchaient. Ils étaient tout proches, il me fallait une réponse maintenant si je souhaitais pouvoir mettre mon plan à exécution. Et le beau professeur ne se fit pas attendre plus longtemps.

- Je ne sais ce que tu prévois de faire mais j'ai envie de te prouver que je crois en toi. J'espère simplement que tu es sure de ce que tu fais car je vais te suivre sans condition et sans chercher à t'aider. Dit-il.

Comme pour sceller notre accord il me gratifiait d'un intense baiser. Les étudiants approchaient et ils n'étaient plus qu'à quelques mètres de nous découvrir. J'entendais leurs remarques, pas franchement sympathique et j'eu envie de leur arracher les yeux. La colère me fit trembler mais je résistais cependant à la féline qui n'était qu'à moitié endormie en moi. J'entrainais Chris un peu plus loin dans la végétation, avant de lui lâcher la main.

- Merci. Surtout, n'intervient que si tu en trouve l'utilité. Autrement, laisse moi gérer. Dis-je dans un murmure.

Des branches craquèrent un peu plus loin, j'embrassais furtivement le bel homme avant de tourner les talons et de me métamorphoser dans un saut gracieux. Je me mis à courir d'un pas léger dans la direction des bruits. J'entrouvrais la gueule pour mieux percevoir les odeurs. Ma vision nocturne me permettait d'éviter le moindre obstacle. Bientôt, les étudiants qui étaient venu nous chercher des ennuis au bar s'aperçurent d'une présence et ils se mirent à rire et à dire des choses incompréhensible à mon oreille féline, mais je devinais que sa ne devait pas être plaisant à entendre. Sauf qu'ils riaient moins, beaucoup moins quand ils virent un léopard émerger de derrière les arbres.

J'avais ralenti l'allure, pourtant mon pas était menaçant et je montrais les crocs. Je me mis à gratter le sol, pour marquer mon territoire. Ils se mirent légèrement à paniquer, je remarquais qu'un d'entre eux commençait à faire marche arrière, je feulais et il se mit à courir. Sauf que face à moi, il n'a aucunes chances. Je démarrais au quart de tour, en quelques enjambées seulement je lui sautais dessus, le scellant au sol avec la force de mes pattes. Je grognais.

J'étais bien décidé à les faire fuir et ça, coûte que coûte. Ce soir, ils auraient la peur de leur vie et ils ne remettront pas les pieds de si tôt ici. Pourtant je savais que me montrer sous cette forme était un risque pour moi. Depuis quand il y a des léopards en Irlande ? Les médias en parleront surement quand ils entendront les témoignages de trois jeunes attaqués par un léopard dans un parc de nuit. Ils supposeront surement une évasion d'un zoo. Mais ils ne me retrouveront pas.

Et il y a bien un moyen de les faires taire. Un éclat de couleur rouge traversa les prunelles de la léoparde, un frisson me parcourut l'échine. L'idée de tuer ne pouvait qu'enchanter mon animal.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://lamaisondelanuit.forumactif.org/
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Naissance d'une relation   

Revenir en haut Aller en bas
 

Naissance d'une relation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Kennedy, Douglas] Une relation dangereuse
» La cuisine et la relation dans un couple !
» relation psychiatre/patient/d'un point de vue sociologique
» Le téléphone portable dans une relation
» Une relation plus approfondie ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: {VILLE} :: Quartier Est :: Pub traditionnel-